Archives de catégorie : The chronicles of the four kingdoms

Abaisse : (nf) (pâtisserie) pâte amincie à placer dans le moule

Voici le royaume de la feuille. Dans un désert sans pitié, toute l’énergie nécessaire a la vie c’est concentrée en un point, où a poussé un arbre titanesque.

Il y a aussi de gros insectes, mais on les voit pas sur le dessin. Purée ça va être le bazar cette histoire, nom d’une pipe !

Bien sur, les hommes ont une taille normale, disons qu’ils sont arrivés après la croissance de l’arbre. J’aime autant, parce que sinon, les premiers ils se seraient bien fait chier avec un petit arbre géant en attendant qu’il pousse, alors ça, c’est bien moi qui vous le dit les amis.

Abaissable : (adj) pouvant être humilié, dégradé.

Voila le deuxieme lieu que j’ai dessiné. C’est le royaume des gens qui vivent sous l’emblème de l’eau je dirait. Bon, par contre, ils vivent dans une nuit totale, seules les étoiles produisent de la lumière de manière continue. D’où la couleur du ciel. Les nuages sont jaunes, surement du souffre en suspension.

Oui, la ville est sur une cascade infinie, parce que l’autre citadelle était en surplomb de chutes d’eau infinies, imaginez un trou de ver entre les deux. Hum, il est vrai aussi que l’accès est problématique, je pense que les habitants de cette charmante bourgade chevauchent des poulpes ou des harengs pour accéder a leur demeure. C’est assez coule je trouve.

 

Aa : (nm) (volcanologie) coulée de lave non altérée à surface rugueuse.

Voila un dessin un peu crade. Les perspectives sont ignorées, les couleurs s’invitent chez elles et l’ensemble chromatique n’est pas homogène.

Sinon, il s’agit d’un lieux d’une histoire qu’on m’a demander de dessiner, donc je fait des dessins préparatoires. Notez les chutes d’eau infinies et le second soleil vert qui est un satellite en permanence au dessus de cette région.

Mais apparemment le dessin rend méga mieux en vrai. alors ça va.