Archives de catégorie : Dessin préparatoire

Historiettes et autres récits bibliques : Introduction à « Prophètes »

 

Herisson

 

Sur cette misérable Terre, il y a deux types de personnes. Il y a celles qui savent parler en société, pratiquent des activités sportives populaires, et ont une vie saine et intéressante. Et puis il y a les faibles, des introvertis peu sociables qui ont des loisirs marginaux et peu avouables, qui se droguent avec outrance par le biais de substances chimiques variées ou par des pratiques perverses comme le jeu vidéo ou la philosophie.

Les premiers n’ont pas besoin d’artifice ou de maquillage pour exprimer clairement le fond de leur pensée, une simple conversation avec leurs semblables leur permet d’établir une société agréable et sans duplicité. Les seconds en revanche, ne parviennent à présenter leurs idées et leurs opinions qu’à travers des moyens de communication compliqués et nébuleux, leur pensée reste le plus souvent floue et il devient vite chiant d’essayer de les comprendre. Ils ne sont pas fichus d’aligner une phrase simple pour exprimer leurs sentiments et passent la plupart de leur temps prostrés chez eux à inventer, créer ou pratiquer des choses inutiles et qui ne leur rapporte en général pas des masses de thune.

Malheureusement, je fais partie de la seconde catégorie de personnes, c’est pourquoi j’ai décidé de rester prostré chez moi à écrire quelques petites histoires sympatoches histoire de passer le temps et surtout de de démarrer un semblant d’expression publique.

Je suis donc parti sur un petit projet qui me tient à cœur et qui, je l’espère, en divertira quelques-uns. Ce projet prendra la forme de quelques courtes nouvelles, de dessins divers et variés, de bandes dessinées ou autre forme de média, et dont le propos et les personnages changeront souvent. Ces élucubrations fantaisistes n’ont pas de vocation particulière, à part peut-être amuser qui veut, voire inspirer d’autres projets. Je ne suis pas fermé à une quelconque participation et je serai ravi de partager ce genre de petit délire.

Le fil rouge de ce projet, pour l’instant, sera de relater les aventures rocambolesques et épicées de trois personnages hauts en couleur et complétement imaginaires, sortes de super-héros pour adolescents, que nous appellerons « Prophètes ».

Afin de commencer ce projet avec brio, je vais donc vous narrer dans le tout prochain article le prélude à cette (future) grande saga. Certains remarqueront mes inspirations directes au plus grand best-seller de tous les temps, c’est pour m’assurer du succès de la chose, vous comprenez… Allez, au boulot !

Au boulot

 

Abaisse : (nf) (pâtisserie) pâte amincie à placer dans le moule

Voici le royaume de la feuille. Dans un désert sans pitié, toute l’énergie nécessaire a la vie c’est concentrée en un point, où a poussé un arbre titanesque.

Il y a aussi de gros insectes, mais on les voit pas sur le dessin. Purée ça va être le bazar cette histoire, nom d’une pipe !

Bien sur, les hommes ont une taille normale, disons qu’ils sont arrivés après la croissance de l’arbre. J’aime autant, parce que sinon, les premiers ils se seraient bien fait chier avec un petit arbre géant en attendant qu’il pousse, alors ça, c’est bien moi qui vous le dit les amis.

Abaissable : (adj) pouvant être humilié, dégradé.

Voila le deuxieme lieu que j’ai dessiné. C’est le royaume des gens qui vivent sous l’emblème de l’eau je dirait. Bon, par contre, ils vivent dans une nuit totale, seules les étoiles produisent de la lumière de manière continue. D’où la couleur du ciel. Les nuages sont jaunes, surement du souffre en suspension.

Oui, la ville est sur une cascade infinie, parce que l’autre citadelle était en surplomb de chutes d’eau infinies, imaginez un trou de ver entre les deux. Hum, il est vrai aussi que l’accès est problématique, je pense que les habitants de cette charmante bourgade chevauchent des poulpes ou des harengs pour accéder a leur demeure. C’est assez coule je trouve.

 

Aa : (nm) (volcanologie) coulée de lave non altérée à surface rugueuse.

Voila un dessin un peu crade. Les perspectives sont ignorées, les couleurs s’invitent chez elles et l’ensemble chromatique n’est pas homogène.

Sinon, il s’agit d’un lieux d’une histoire qu’on m’a demander de dessiner, donc je fait des dessins préparatoires. Notez les chutes d’eau infinies et le second soleil vert qui est un satellite en permanence au dessus de cette région.

Mais apparemment le dessin rend méga mieux en vrai. alors ça va.